En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Juin 2014

Les 3ème débarquent à Caen et sur les plages de Normandie

Par coordo college-cathelineau, publié le mercredi 18 juin 2014 20:22 - Mis à jour le mercredi 18 juin 2014 20:22

Avec les festivités liées aux 70 ans du débarquement du 6 juin 1944 ce voyage en Normandie a pris une toute autre saveur pour les élèves de 3ème...

 

Partis très tôt mardi 10 juin pour une journée extraordinaire sur les traces des G.I. en Normandie, les 3èmes du collège ont été d’abord impressionnés par le mémorial de Caen. Des objets, des témoignages, des affiches, des films leur ont permis de faire le point sur les connaissances acquises tout au long de l’année avec M. Tharreau sur la Seconde Guerre Mondiale, sur ses origines, sur son déroulement et l’étendu du conflit jusqu’à la Libération, ainsi que sur les enjeux et les conséquences que cela entraînent pour les populations.

 

Pour montrer aux élèves l’ampleur du débarquement et l’impact sur les paysages, les civils et les forces militaires engagées dans les deux camps, la visite de lieux de mémoire s’imposait : Le port artificiel d’Arromanches, la plage d’Omaha (si belle aujourd’hui mais si meurtrière pendant l’assaut), le cimetière américain de Colleville sur mer et son imposant mémorial (dédié aux 9387 soldats tombés pendant la campagne de Normandie), la pointe du Hoc et son paysage lunaire (fait de cratères d’obus), et puis enfin pour terminer le cimetière allemand de La Cambe (troublant par son austérité et le nombre de soldats inhumés, plus de 21000 tombes !).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce qui a le plus marqué les élèves restera la dureté des combats, le nombre de croix qui en témoignent et les destructions qu’ont engendré ce conflit tant pour les personnes qui les ont vécu que pour les générations futures qui se doivent de commémorer (partager ensemble le souvenir de) la liberté retrouvée pour notre pays.

M. Menan, professeur d’Histoire Géographie et toute l’équipe d’enseignants accompagnateurs de cette journée.